Axes de recherche

Programme de recherche
« Droit, Management et Stratégies »
 

 Les thèmes de recherches

Le programme « Droit, Management et Stratégies » porte prioritairement sur les quatre thèmes suivants :

Étude de l’organisation des services juridiques de l’entreprise

Le management juridique de l’entreprise repose sur des ressources internes (les services juridiques) et externes (les cabinets extérieurs : avocats, conseils en propriété intellectuelle, cabinets de lobbying et de stratégie…). La performance des entreprises dépend donc en partie de la qualité, des effectifs et de la bonne organisation des services juridiques ainsi que de la qualité des relations avec leurs prestataires extérieurs. Dans les faits, on observe que les services juridiques ont globalement tendance à gagner en importance dans les entreprises, en particulier les grandes entreprises qui doivent évoluer dans un environnement économique mondialisé et complexe. Toutefois, cette montée en puissance des services juridiques ne se traduit pas forcément de la même manière dans les différentes entreprises et dans les différents secteurs. Le but de cette étude sera d’analyser l’influence de la structuration de la fonction juridique sur la performance de l’entreprise.

Contact : Hugues BOUTHINON-DUMAS

Étude sur les revues juridiques européennes

Contrairement à d’autres disciplines, par exemple l’économie, il n’existe pas, en droit, de classement de référence des revues académiques. Cela tient notamment à l’hétérogénéité des systèmes juridiques. S’il existe des classements des revues publiées en langue anglaise comme celui réalisé par l’Université de Washington, la méthodologie de ces classements favorise le plus souvent les revues nord-américaines et tend ainsi à occulter l’importance des revues juridiques européennes. Pour cette raison, et sans avoir l’ambition de créer un classement exhaustif, nous réalisons une étude sur la perception des revues juridiques par l’ensemble des personnes qui travaillent à la Cour de Justice de l’Union européenne. Il nous semble en effet qu’en sa qualité de juridiction paneuropéenne, la Cour est par excellence représentative de la communauté juridique européenne. À ce titre, l’opinion de ses membres et de son personnel constitue un indice de l’importance de certaines revues juridiques, notamment dans les domaines faisant l’objet de contentieux devant ses trois juridictions comme le droit de la concurrence, le droit de la fonction publique ou le droit des libertés de circulation.

Contact : Hugues BOUTHINON-DUMAS


Étude de l'information juridique et des stratégies cognitives

La maîtrise de l’information juridique est au cœur de la performance juridique des entreprises. D’une part, l’information juridique permet la remontée des problèmes juridiques vers le niveau de compétence approprié (lequel n’est pas nécessairement la direction juridique) et la diffusion des solutions. Cependant, la communication juridique de l’entreprise ne vise pas uniquement les employés d’une entreprise. Bien au contraire, les entreprises émettent des signaux juridiques dans le cadre de leurs obligations normatives, signaux qui influencent la perception qu’ont les autres acteurs juridiques de l’environnement et de la situation juridique de l’entreprise. 

D’autre part, la meilleure façon en interne de prévenir le contentieux est certainement de définir une politique volontariste de gestion des risques juridiques. La gestion des risques juridiques est d’autant plus nécessaire, et en même temps d’autant plus délicate, que le droit qui a un impact sur l’entreprise est lui-même complexe. Ainsi, la politique de gestion des risques juridiques est tributaire, d’une part, de la capacité des acteurs de l’entreprise (qui ne sont pas tous des juristes, loin s’en faut) à comprendre les implications juridiques de leurs actions et, d’autre part, de l’information juridique à leur disposition. Au niveau externe, la maîtrise des flux d’informations juridiques par l’entreprise constitue un outil permettant également de réduire le risque contentieux.

Le but de cette recherche sera d’analyser comment est diffusée l’information juridique au sein et à l’extérieur des entreprises et de mesurer l’incidence des écarts de représentations qui peuvent exister entre opérationnels, managers, juristes (internes ou membres de cabinets extérieurs) sur la performance juridique des entreprises.
Désireux de fédérer toutes les personnes intéressées par notre approche, nous publions régulièrement des appels à contributions en vue de la réalisation de colloque ou d’ouvrages collectifs.