Pourquoi un Centre Européen de Droit et d’Economie?

Viviane de Beaufort, Codirecteur du CEDE
Viviane de Beaufort
Frédéric Jenny, Codirecteur du CEDE
Frédéric Jenny




 

 Les co-fondateurs

Au tournant d’un siècle d’existence, l’ESSEC a lancé le Centre Européen de Droit et d’Économie, centre d’excellence dont les travaux et les activités se situent à l’interface des deux disciplines dans une perspective européenne et mondiale, comparative.

La prise de conscience de l’interaction entre les systèmes juridiques d’une part, et les performances des entreprises dans le cadre de leurs systèmes de régulation juridique d’autre part va croissant. Le risque juridique mais aussi la culture juridique de l’environnement s’impose comme une considération stratégique au plus haut niveau de décision des entreprises ; les directions juridiques sont désormais membres du comité stratégique de l’entreprise.

Ainsi, si l’économie et le droit ont de tout temps coexisté, une approche intégrée des deux disciplines est une tendance d’avenir. Elle se signale par les problématiques quotidiennes des entreprises et génère des débouchés importants des diplômés en économie et gestion dans les professions du droit. De nouvelles stratégies gagnantes se situent au carrefour des deux approches, là où le Centre Européen de Droit et d’Économie de l’ESSEC entend positionner ses enseignements et recherches, dans la tradition d’excellence de l’ESSEC.

Il s’enracine dans la réalité des entreprises et travaillera avec elles.

Il développe des activités de veille analytique pour anticiper les évolutions de l’environnement juridique et économique.

Il prend en compte les exigences d’un environnement mondialisé et numérique, dont la maîtrise requiert de mêler approches conceptuelles traditionnelles et transversales en droit et en économie.

Il a vocation à travailler avec des partenaires issus des milieux académiques et du monde des praticiens pour réunir à la fois l’excellence dans la recherche, le souci de l’application dans la réalité, la diffusion au travers de l’enseignement et la promotion de la fonction juridique et économique au sein des entreprises.

Objectifs du CEDE

1/ Un Centre de Recherches

Le CEDE poursuit des recherches sur les thèmes touchant à l’économie et au droit dans une perspective transversale et comparative. 

Sont ainsi concernées les questions relatives à la concurrence, au droit boursier, au droit du commerce international, à la régulation, à la gouvernance d’entreprise et la RSE, aux contrats internationaux et l'arbitrage, aux droits de propriété intellectuels et industriels,etc

Il interpelle et travaille sur les incidences de la globalisation sur l’environnement juridique et économique international des entreprises et des Etats mais aussi sur les modifications  des eco-systèmes et de la gouvernance et ses implications externes (influence/ IE/ lobbying) et  internes (gouvernance) pour les acteurs économiques.

Le CEDE étudie aussi des secteurs économiques spécifiques ET a développé  en pionnier en France, une "Gender approach" en gouvernance et dirigeance

Un certain nombre de travaux (voir liste des publications) ont d’ores et déjà été réalisés par les professeurs de l’ESSEC dans ces domaines de recherche, et le Centre bénéficie du socle des apports des experts du CEDE.
 

2/ Un Centre d’Enseignements transversaux

Des enseignements transversaux sont assurés au sein du groupe ESSEC.

Les thèmes de ces enseignements concernent notamment :

  • le droit du commerce international
  • Markets and Institutions
  • Droit de la concurrence
  • Comparative Legal Systems
  • la propriété intellectuelle et industrielle
  • le droit public de l’entreprise
  • l’entreprise et le développement durable
  • le droit européen des affaires et la régulation européenne
  • la gouvernance d'entreprise
  • la "gender approach"

3/ Un centre d’Echanges entre académiques et praticiens 

Outre les documents de recherche et publications classiques, les productions du Centre Européen de Droit et d’Economie de l’ESSEC ont vocation à être essaimées lors de colloques et de séminaires qui ont la particularité de confronter l’état de la recherche et les besoins des praticiens. Des rencontres ou débats sont organisées en partenariat avec d’autres institutions, dont les modalités peuvent varier (ateliers, colloques, conférences,tribunes…).